ELECTRICITY | GAS | LNG | RENEWABLES

1 temps de lecture

Les résultats de TotalEnergies chutent de 36% à cause du GNL

(Montel) Le résultat net ajusté de TotalEnergies a enregistré une baisse de 36% en 2023 pour atteindre USD 23,2mds, en raison de la baisse des prix du pétrole, du gaz et des marges de raffinage, a annoncé mercredi le groupe français lors de la présentation de ses résultats annuels.

Le résultat net ajusté de sa filière de gaz naturel liquéfié (GNL) a chuté, quant à lui, de 44% en glissement annuel, à USD 11,17mds, le prix moyen du combustible réfrigéré ayant chuté de 32%, à USD 10,76/MMbtu.

Les ventes de GNL ont reculé de 8% à 44,3 millions de tonnes (Mt) en 2023 par rapport à 2022, principalement en raison d’une demande moins élevée en Europe, résultant d’un hiver plus doux et de niveaux de stocks élevés, indique le rapport.

Le prix moyen du groupe pour le gaz liquéfié devrait se stabiliser autour de USD 10/MMbtu au cours du premier trimestre, « compte tenu de l'évolution des prix du pétrole et du gaz ces derniers mois et de l’effet de décalage sur les formules de prix ».

L’entreprise prévoit également des ventes de GNL supérieures à 40Mt en 2024.

Parallèlement, le prix du gaz a chuté de moitié pour atteindre USD 6,64/MMbtu en 2023.

Production d’électricité en hausse
Le résultat net ajusté des activités de production d’électricité du groupe a presque doublé (hausse de 90%) sur l’année pour atteindre USD 1,85mds, en raison notamment de la croissance de la production d'électricité à partir de sources d'énergie renouvelables.

La capacité brute de production d'énergie renouvelable installée par le groupe s'élevait à 22,4GW à la fin de l’année, soit une augmentation de 33% par rapport à l'année précédente.

Sa production nette d'électricité renouvelable a bondi de 82% sur un an pour atteindre 18,9TWh.

Actualise la dépêche publiée à 09h13 CET avec de nouveaux éléments